Sanctuaire Bahá'í à Montréal Bahai shrine content

«...lui, le Centre de l’Alliance, le plus grand Mystère de Dieu, y a séjourné. »

Durant son séjour à Montréal, du 30 août au 9 septembre 1912, ‘Abdu’l-Bahá a séjourné chez May et William Sutherland Maxwell. Cette maison est l’unique sanctuaire bahá’í au Canada.

‘Abdu’l-Bahá a dit de cette maison : « Ici, c’est chez moi. »

C’est un grand honneur qui a été conféré au Canada et à la ville de Montréal, que ‘Abdu’l-Bahá souhaitait voir devenir « si animée que la mélodie du Royaume parviendra de ce dominion à toutes les régions du monde, et que le souffle de l’Esprit saint se répandra de cette ville vers l’est et l’ouest de l’Amérique ».

Amatu’l-Bahá Rúhíyyíh Khánum, fille des Maxwell et épouse de Shoghi Effendi, Gardien de la foi bahá’íe, a expliqué ainsi l'importance de ce sanctuaire :

« L’importance historique des choses grandit avec le temps. C’est l’unique résidence privée dans laquelle ‘Abdu’l-Bahá ait séjourné au Canada. Après son départ, elle a toujours été considérée comme un lieu béni par sa présence. Elle deviendra de plus en plus importante et sacrée pour les générations futures car lui, le Centre de l’Alliance, le plus grand Mystère de Dieu, y a séjourné. »